Que contient l’eau en bouteille?
User Rating: / 5
PoorBest 
L'eau

Que contient l’eau en bouteille?

Par Michael Whiteman-Jones

La Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis scrute de près les étiquettes d’emballages depuis quelques années. L'agence pose actuellement son regard sur le commerce américain de l’eau embouteillée, un marché de $2.2 milliards par an.

Le commissionnaire de la FDA, David Kessler, M.D affirma : “Nous voulons nous assurer que l'eau embouteillée est étiquetée honnêtement, si l'étiquette indique que c'est de l'eau minérale, cela devrait être de l'eau minérale. Si elle provient d'une source d'eau municipale, l'eau devrait être étiquetée ainsi.”

À partir de juin, la FDA a commencé à imposer des termes uniformes pour désigner l’eau embouteillée tels que, « artésienne », « minérale » et « distillée ». Si l'eau est étiquetée « eau de source », et qu’elle est pompée à travers des forages, plutôt que puisée d’un cours d’eau naturel, la composition chimique doit être identique.

L'eau puisée d’une source municipale doit être ainsi étiquetée, à moins qu'elle ne soit traitée de telle sorte qu'elle puisse être étiquetée “distillée” ou "purifiée". La règlementation exige également que l'eau minérale et quelques eaux à saveurs ajoutées rencontrent des normes strictes à l’égard des polluants tels que le plomb, le cuivre et certains pesticides. L'eau embouteillée non stérilisée destinée aux bébés doit être étiquetée ainsi. Les produits dont les étiquettes indiquent « boisson gazeuse, soda, seltzer ou soda tonique » ne sont pas visés par la nouvelle règlementation.

Les administrations et les mouvements pour la protection des consommateurs affirment que la règlementation tarde. Ils citent un rapport du U.S. House Energy and Commerce Committee datant de l’an 1991 qui indiquait que le quart de l'eau embouteillée venait de la même source que l'eau du robinet (bien que la majorité avait été traitée avant qu'elle n’arrive sur les étalages). De plus, on n’arrivait pas à identifier la provenance d’un autre quart et un tiers contenait des niveaux de contamination microbienne qui excédaient la norme.

Lisa Prats, vice-présidente de la International Bottled Water Association et représentante des producteurs de l’eau embouteillée vendue aux États-Unis témoigna : « Notre but a toujours été de produire une eau de la meilleure qualité possible et nous avons toujours recommandé une règlementation stricte, quand les gens paient une prime pour de l'eau embouteillée, ils sont en droit de recevoir un produit de première qualité ».