Pourquoi prendre soin de son côlon est synonyme avec bien-être?
User Rating: / 8
PoorBest 
La santé du côlon

Pourquoi prendre soin de son côlon est synonyme avec bien-être?

La bonne santé est autant une question d’élimination de déchets que d’alimentation. Le Régime de vie préconisé par l'Institut Ann Wigmore n'est pas une cure ou un remède pour des maladies spécifiques; c’est plutôt un régime de vie axé sur le rajeunissement total du corps et de l’esprit- un grand nettoyage du corps, afin de le débarrasser des déchets, des corps étrangers, du mucus et des toxines accumulées depuis l'enfance, et en même temps de lui fournir l’alimentation la plus optimale. Ce régime de vie arbore une nouvelle façon de manger (aliment crus, biologiques, contenant plein d’enzymes et faciles à digérer) avec de bonnes habitudes de vie assistant ainsi la nature à faire son travail de façon plus efficace.

Dès qu’on fournit la bonne alimentation, que l’on corrige les lacunes et que l’on cesse de consommer des toxines, on arrête de drainer l'énergie du corps. On libère tous les polluants qui étaient enfermés dans les cellules provenant de l'air, de l'eau et des aliments. Certaines toxines, telle que l'acide urique provenant de la consommation de la viande et d’autres toxines provenant de la consommation de drogues, restent stockées dans le corps pendant des décennies.


Le soin du côlon, par des lavements au besoin, est essentiel, si nous désirons connaître la santé totale. Le processus d’auto-guérison du corps demeure un phénomène incompris. Plutôt que de réprimer les symptômes de l'élimination, nous devons donner au corps les moyens pour que cette auto-guérison se fasse.


La compréhension de la maladie est simple. Les deux causes principales de la maladie sont les carences et la toxémie. Le corps peut surmonter la maladie par un processus d'élimination sain et une alimentation appropriée.


Pour le corps, le côlon est l'organe majeur de l'élimination. On peut associer les migraines, l’épuisement, la fatigue, la léthargie, la lenteur et les mauvaises humeurs au pauvre fonctionnement du côlon; tous ces symptômes représentent le début d'une toxicité du sang. La nature attire notre attention quand les déchets ne sont pas traités ou expulsés en temps opportun. En nettoyant notre côlon, nous éliminons les causes de ces toxines et empêchons qu’elles aient des effets cumulatifs sur notre corps et notre esprit.


Le côlon et la digestion vont de pair. Les aliments que nous digérons doivent contenir des éléments nutritifs et des enzymes pour notre bonne santé. C'est pourquoi l’alimentation vivante est essentielle afin de fournir à notre organisme les éléments qui lui manquent. Le processus de digestion s’accomplit grâce à une grande colonie de bonnes bactéries qui prospèrent dans un côlon en bonne santé. Ces bactéries "métabolisent" les aliments au passage et créent des produits chimiques précieux dans ce même processus (les vitamines K et B incluant la B12). Nous pouvons souffrir de fatigue ou de lenteur parce que nous avons modifié ou détruit les bactéries avec des antibiotiques, de pauvres combinaisons alimentaires ou que nous avons de vieux déchets en putréfaction dans notre côlon.


Quand l’élimination est incorrecte, des dépôts de fèces s'accumulent sur les parois du côlon ou dans les poches du côlon. Même un cas léger de constipation devient alors un problème sérieux. De plus, les dépôts fécaux peuvent irriter les terminaisons nerveuses dans le côlon, causant des spasmes ou des inflammations; ceci nuit à l'absorption des éléments nutritifs et au bon fonctionnement des intestins, causant des problèmes digestifs et des allergies. Ainsi, une digestion inefficace est la source ultime de toutes les maladies dégénératives, comme les maladies du cœur, le cancer et le SIDA.


Pour ces raisons, nous devrions, d’abord et avant tout, nous alimenter avec de la nourriture facile à digérer et maintenir de bonnes pratiques saines comme les lavements, les implants et l’hydrothérapie, qui induisent une élimination hautement efficace des déchets toxiques qui se sont accumulés dans le côlon.


Sans un programme de nettoyage de l’intérieur du côlon, on multiplie les dommages au corps au-delà des effets causés à la digestion et à l'assimilation des éléments nutritifs. Les fèces qui demeurent dans le système commencent à se putréfier, libérant des toxines et des gaz toxiques dans le sang qui empoisonnent tous les organes et tissus. Le système sanguin devient pollué et ne peut plus débarrasser les cellules de leurs déchets. Donc, le système entier devient empoisonné par des toxines.


La recherche médicale (sur le cancer du sein; Petrakis & King, Lancet 2 : 1203, le 28 novembre 1981) a récemment réanimé le vieux concept que la constipation est une cause de nodules, kystes et tumeurs malignes. Les femmes qui défèquent deux fois ou moins par semaine sont quatre fois plus à risque que celles qui ont plus d'une défécation par jour. Les chercheurs théorisent que cette différence serait causée par des substances chimiques du côlon qui entreraient dans le système sanguin et s’infiltreraient dans le corps. Plus vite on évacue le contenu du côlon, moins on a de temps pour la formation de substances toxiques ou cancérigènes.


Certaines personnes qui ont la diarrhée disent qu'elles ne sont pas constipées parce que leurs intestins évacuent plusieurs fois par jour. Étudions la cause de la diarrhée. La diarrhée est généralement causée par la présence d'irritation dans le côlon. En essayant d'expulser la substance agaçante, le corps augmente le mouvement péristaltique du côlon d’un rythme lent et doux à une vidange rapide et puissante de tout ce qui peut être enlevé de force. Quand cette substance agaçante est collée aux parois du côlon, on n’arrive pas à la déloger et le résultat est une diarrhée chronique. La diarrhée chronique répond remarquablement bien à un bon programme de nettoyage du côlon.


Voici quelques pratiques courantes qui amènent la constipation:


§
Manger des aliments cuits, raffinés, préparés industriellement

§ Adopter des mauvaises combinaisons alimentaires

§ Manger quand on est tendu ou trop rapidement, oubliant de considérer la nourriture comme notre source d’alimentation

§ Négliger régulièrement “de répondre à l'appel” pour évacuer après les repas

§ Un manque d’exercice

§ S'asseoir sur la toilette dans une mauvaise position

§ Prendre des médicaments (les antihistaminiques, les tranquillisants, etc.)

§ Utiliser des laxatifs ou des cathartiques

Les lavements et l'hydrothérapie nettoient le côlon grâce à l'effet mécanique de l'eau. Introduire et expulser répétitivement de l'eau, tout en massant, adoucit, dissout, dilue et enlève les matières fécales et les toxines.

Le nettoyage du côlon est la clé d’un côlon en bonne santé. Par conséquent, si vous désirez des bénéfices en profondeur pour tout le corps, ne négligez jamais le côlon. Les vaisseaux du système lymphatique emportent les déchets des cellules du corps. Pour que le système lymphatique puisse drainer librement, le côlon doit être propre. Dès qu’on a suffisamment nettoyé le côlon pour soulager la pression sur le système lymphatique, on voit souvent du mucus apparaître dans les selles. En relation avec ceci, des invités ont souvent noté des améliorations à des problèmes physiques et mentaux chroniques, tels que des maladies rhumatoïdes, l'asthme, le rhume des foins, les allergies, la cystite, l'eczéma et d'autres maladies de la peau.

Le diaphragme joue aussi un rôle. C'est une "pompe lymphatique.” Le mouvement et l'exercice sont importants. En s’exerçant et en inspirant profondément de l'air frais, l'écoulement de la lymphe augmente de 5 à 15 fois. Les exercices les plus naturels sont la marche et le trampoline.