Longévité et rajeunissement avec l’herbe de blé
User Rating: / 9
PoorBest 
Longivité

Longévité et rajeunissement avec l’herbe de blé

...Give me a field where the unmow’d grass grows,

the good green grass,

that delicate miracle, the ever-recurring grass...

(…Donnez-moi un champ ou pousse l’herbe sauvage, la bonne herbe verte, ce miracle délicat, cette herbe qui pousse sans relâche…)

Walt Whitman

 

 

Du livre de la Dr. Ann Wigmore intitulé The Wheaton Grass Book (L’Herbe de Blé)

Comme à l’époque de Ponce de Léon, les humains de toutes parts sont à la poursuite de la fontaine de jouvence. Boire de cette fontaine magique, croyait-on, reconstituerait l'aspect, les perspectives, et la vigueur de la jeunesse. Malgré le fait que les scientifiques ont maintenant découvert plus de cent éléments chimiques et des milliers de facteurs qui jouent un rôle dans la nutrition et la santé, ils ne sont pas plus près de réaliser le rêve de la jeunesse éternelle que Ponce de Léon avait envisagé, il y a de ça, cinq cents ans. En fait, quand on considère l'augmentation des maladies dégénératives dans notre société, on peut conclure que nous avons fait quelques pas en arrière. Cependant, dans l’herbe de blé, je crois que nous avons une véritable fontaine de jouvence à notre disposition.

L’herbe de blé contient un large éventail de vitamines et de minéraux, y compris les treize les plus essentiels, ainsi que des douzaines d'oligoéléments et d'enzymes. C'est un aliment nutritionnellement complet, qui soutient la croissance et le développement des animaux de laboratoire et des humains aussi. En outre, les scientifiques n'ont jamais trouvé que l‘herbe de blé puisse être toxique, dans n'importe quelle quantité, quand elle est donnée aux animaux ou aux humains.

Nutrition et rajeunissement

La bonne nutrition est inséparable du processus de rajeunissement. Aucune autre méthode ou traitement ne peut apporter des résultats aussi rapides et de manière permanente avec une telle sûreté. La façon la plus saine et la plus directe que nous ayons pu trouver pour se rapprocher de la fontaine de jouvence est par une bonne nutrition en consommant des aliments complets comme l’herbe de blé et les graines germées, et en faisant de l'exercice de façon modérée. Malheureusement, cette approche exige de l'effort, et n'est pas aussi fascinante que de prendre un élixir. Mais les résultats justifient largement les moyens.

Ma propre expérience sert d’exemple pour démontrer la capacité miraculeuse de l’herbe de blé à combler les déficiences dans le corps et pour renverser le processus de vieillissement. À cinquante ans j'étais vouée à une retraite anticipée. Mes cheveux étaient gris, j'avais un cas terrible de colite et d'autres problèmes du côlon, je n’avais que très peu d’énergie et pas de plan de vie. Désespérée, je me suis tournée vers la nature pour me soulager. Les leçons que ma grand-mère m’avait apprises dans mon enfance étaient vives dans ma mémoire et mes rêves.

Mon intuition et ma raison m'ont menée à consommer des nourritures essentielles et les plus riches que je puisse trouver. Ce n'étaient pas les viandes, fromage, et les œufs, comme la plupart des gens soupçonnaient à ce moment-là, mais les nourritures qui pourraient capter l'énergie du soleil et la transférer dans mon corps. C'étaient les aliments vivants, plus riches en vitamines, minéraux et énergie vitale, plutôt que des protéines et des graisses. Alors que les protéines et les graisses sont nécessaires, je savais que je n'en avais pas besoin dans leur forme lourde et en grande quantité, telles que consommées par la moyenne des gens.

Je savais que pour trouver l'énergie vitale et l'utiliser au rajeunissement de mon corps fatigué et malade que je devrais la trouver dans les plantes vertes. Charles Kettering et une poignée d'autres chercheurs avaient la bonne idée, mais les pressions commerciales les ont forcés à chercher des manières d'empaqueter ou de synthétiser l'énergie vitale des plantes vertes pour augmenter leur durée de conservation, ce qui ne peut pas être fait.

Je considère avoir trouvé dans l’herbe de blé, les aliments crus, et l'exercice ce qui se rapproche le plus de la fontaine de jouvence et je sens qu’on ne pourra pas trouver mieux. Vingt-cinq ans après ma découverte, mes cheveux sont redevenus naturellement bruns. Mon poids s’est stabilisé à 54Kg, (tel qu’il était dans ma jeunesse), et mon énergie est sans limite. Au cours des dix dernières années je ne dors en moyenne que quatre heures par nuit, et je n'ai pas eu recours aux services d'un médecin depuis des années.

Mon travail m'a fait voyager partout dans le monde à donner des conférences exigeantes, parfois pendant des mois à la fois. Pourtant j'ai plus d'énergie que je ne me rappelle jamais avoir eu dans mon enfance et, je ne suis plus une enfant à soixante-seize ans. Ce que j'ai trouvé peut vous aider, aussi, mais au lieu de me croire sur parole, considérez soigneusement ce que je vous dis, et si cela vous inspire, essayez-le pour vous-même.

LONGÉVITÉ

Je ne vais pas vous promettre que l’herbe de blé vous donnera l'immortalité, mais elle peut nettoyer, rajeunir, et vous donner une plus grande sensation de vitalité maintenant. En tant que groupe, les Américains ne vivent pas longtemps. Dans beaucoup de domaines, tels que le revenu personnel et la productivité, nous avons une longueur d’avance sur la plupart des autres pays, mais quand à la longévité, en 1978 nous étions classés au vingt-cinquième rang pour les hommes et au neuvième pour des femmes. Les hommes américains vivent en moyenne soixante neuf ans et les femmes soixante-quatorze. Les gens en Israël, Grèce, Japon, Allemagne de l'Est, et Australie vivent plus longtemps que nous. Les femmes des Pays Bas, Islande, Suède, Norvège, Danemark, France, Canada, et Grande-Bretagne vivent plus longtemps que les femmes Américaines.

Cependant, nous nous sommes améliorés comparativement à nos ancêtres Américains. Naturellement ils ont dû affronter la peste, la famine, et ont connu plus de décès infantiles et maternels. Néanmoins, en l’an 1900, l'espérance de vie moyenne en Amérique était de quarante-sept ans et en l’an 1950 elle avait augmenté de vingt ans. Dans les trois décennies qui ont suivies, les augmentations ont été minimes. Le problème est que nous avons modifié radicalement notre régime alimentaire. Maintenant, l'Américain moyen consomme environ 4 Kg d'additifs chimiques par an. Presque 50% de la nourriture dans le régime typique américain est artificiellement transformée. Les Américains mangent moins de fruits et de légumes frais et plus de viande rouge, volaille, et produits laitiers, comme jamais auparavant.

Il n'y a pas de secret profond à la longévité. La simplicité est la clef. Pouvons-nous apprendre des peuples qui vivent traditionnellement plus longtemps, tels que les habitants de Hunza, du Pakistan, de Vilcanbamba, de l'Équateur et de la Géorgie en Russie? La meilleure alimentation est un régime simple qui inclut une abondance de légumes verts, riches en chlorophylle, légumes frais, graines germées, haricots, graines, fruits frais, et autres aliments sains, avec peu de (s’il en est du tout) nourriture animale. Quand on ajoute l'herbe de blé à cette nourriture simple, on crée un régime qui a la puissance de régénérer le corps.

Pensez-y un instant. Pouvez-vous tirer la vie des choses qui ne vivent pas ? Si vous plantez une pilule de vitamine dans la terre, est-ce qu’elle germera et se développera en plante grasse et vivante? Naturellement pas. Comment alors peut-elle ajouter la vie et l'énergie à votre corps de la même manière que peuvent l’herbe de blé, les légumes verts, ou les graines germées, qui sont vivants? Plantez n'importe lequel de ces derniers dans la terre, ajoutez pluie et air et une nouvelle vie poussera hors du sol. Les suppléments de vitamines peuvent être requis sur une base provisoire pour équilibrer un problème ponctuel, mais ils ne peuvent pas remplacer les aliments vivants dans le régime alimentaire.

C'est la force de vie dans l’herbe de blé, avec ses réserves de nutriments essentiels qui peut redonner la jeunesse au corps. Si vous faites cuire l'herbe, qu'est ce qui en restera? Une coquille de matière, totalement exempte de vie. Quand nous faisons cuire la nourriture, nous détruisons ses enzymes et son énergie vitale. Ce n’est pas surprenant que nous vieillissions si rapidement, dégénérons, et mourrions plus jeune que nous ne le devrions.

La vie vient de la vie. L’herbe de blé, puisqu’elle se développe sur un plateau de sol dans votre maison, représente l'essence de la vie et de la vitalité. L’herbe de blé contient les aliments extraordinaires. G. O. Kohler les a identifiés comme étant des "facteurs de jus d'herbe," que l'on retrouve seulement dans les herbes. La recherche de Kohler et d’autres a indiqué que le facteur de jus d'herbe peut corriger des insuffisances alimentaires, stimuler la croissance, et empêcher une mort précoce chez les animaux herbivores.

Maintenant nous discuteront brièvement des facteurs nutritionnels de l’herbe de blé, qui donnent au jus sa capacité de rajeunir, même au corps le plus fatigué et le plus épuisé.