CONSEILS CULINAIRES
User Rating: / 0
PoorBest 
Recettes

CONSEILS CULINAIRES

 

La lacto-fermentation (prédigestion) des protéines, des amidons et des lipides débute par la germination.

Les aliments de base sont les fruits, les légumes, les pousses, les noix et les graines germées, les céréales, les légumineuses et les aliments lacto-fermentés.

Les fruits frais sont composés de liquides à 90% et contiennent beaucoup d’oxygène, ainsi que des acides pour dissoudre et nettoyer les tissus (stimulent le métabolisme du corps).

Les fruits au petit-déjeuner (au réveil) toujours l’estomac vide, donnent de l’énergie.

Les fruits sont bons, frais ou séchés. Assurez-vous que les fruits séchés n’ont pas été sulfurisés, puisque ce procédé détruit les enzymes.

Les fruits mûrissent bien dans un sac en papier.

Les fruits qui ne mûriront pas sont : les ananas, les raisins, les citrons, les petites pastèques et les fruits des champs.

Pelez vos fruits près de la peau. Ne pas peler et couper puis ranger, ceci produit de l’oxydation.

Les légumes sont une bonne source de fibres et de vitamines et minéraux organiques précieux. Les sels minéraux neutralisent et aident à l’élimination des déchets organiques. Les légumes verts sont riches en chlorophylle.

Les légumes de mer (algues) sont riches en minéraux et oligo-éléments.

Les haricots, les céréales et les graines contiennent des inhibiteurs d’enzymes pour préserver leur contenu. On doit les tremper et les faire germer pour les rendre comestibles.

Les noix crues et les graines deviennent des bâtisseurs de protéines dans notre corps, une fois que l’on a neutralisé leurs inhibiteurs.

L’eau filtrée (avec bloc de carbone, par osmose inversé, etc.) est recommandée. N’utilisez pas l’eau du robinet à cause des produits chimiques qu’elle contient.

Les aliments lacto-fermentés aident le côlon à se maintenir équilibré et en santé.

Faites votre marché souvent pour avoir des aliments frais.

La soupe d’énergie : variez-la et mangez-en quotidiennement.

La pastèque est un fruit/légume. La partie près de la pelure est riche en vitamines A, B, C et en enzymes, minéraux et chlorophylle. Elle est bénéfique au système urinaire, à la vessie et aux reins.

Utilisez des assaisonnements naturels. Déshydratez des herbes sauvages comestibles ou des légumes lacto-fermentés, puis pulvérisez-les.

Le vinaigre : à éviter si vous avez le cancer ou des antécédents familiaux de cancer. Il absorbe l’oxygène (voleur).

Ail et oignons : c’est médicinal ; stimule aussi les papilles gustatives.

Assaisonnez parcimonieusement avec du jus de ciron, du jus d’orange, des échalotes ou de la coriandre.

Les sauces à salades peuvent être conservées parfois jusqu’à deux jours, si elles sont réfrigérées.

Lors de la préparation des aliments, arrêtez-vous et goûtez, de grâce, goûtez!

!